Excess Will Save Us

Morgane Dziurla-Petit | Suède/France | 2018 | 14 minutes

À Villereau, petit village de cinq kilomètres carrés au nord de la France, c’est la panique : une alerte attentat a été déclenchée. Au milieu des champs débarquent alors l’armée, la police, les pompiers, prêts à en découdre. Arrivés sur place, ils ne trouve que quelque vaches étonnées par l’agitation, et après enquête la véritable origine de l’alerte attentat : une habitante paniquée qui a confondu des tirs aux pigeons avec une attaque terroriste, et a cru entendre parmi les cris de polonais ivres le fameux « Allahu Akbar »…

Mais cette histoire, relatée par les habitants du village, n’est qu’un échantillon de l’étrangeté de Villereau. Excess Will Save Us nous plonge dans une atmosphère à la fois mélancolique et absurde, et nous amène à nous questionner sur nos propres paranoïas.

 

Réalisatrice : Morgane Dziurla-Petit. Photographie : Filip Lyman. Montage : Patrik Forsell. Producteur : Fredrik Lange

Née en France, Morgane Dziurla-Petit a commencé par étudier le cinéma à la Sorbonne-Nouvelle, à Paris. Elle poursuit ses études à Cannes, se spécialisant en production et découvrant le monde du cinéma durant ses expériences professionnelles au marché du film court du Festival de Cannes et à Roy Andersson Filmproduktion.

En 2016, lors d’un voyage à Tokyo, elle tourne la vidéo d’art Memories of Another I, utilisant un montage génératif. Elle s’installe en Suède en 2017, où elle travaille pour Vilda Bomben Film AB. Ici, elle continue de créer de nouvelles façon de raconter et repousse les limites entre le documentaire et la fiction.

Son premier court-métrage, Le Jour (2018), fut sélectionné au 41ème Göteborg International Film Festival et par le label Eroïn, et continue sa carrière dans les festivals autour du monde. Excess Will Save Us est son deuxième court-métrage, un documentaire qui plonge le spectateur dans l’ambiance étrange d’un petit village du Nord de la France.